Mot de Manuela Rousselot, Directrice du Centre Madeleine Daniélou

6 mois exactement après le décès si brutal de Sophie, voici la grande famille de Daniélou réunie autour de vous, parents, frères et sœurs, anciennes et amis, pour unir nos prières, redire ensemble notre foi et vivre de notre esprit de communion.

Chacune de vous, ancienne, vous êtes ici chez vous.  Quand l’une de vous n’est plus là, c’est le Corps entier qui souffre.

Sophie était aussi chez elle ici, plus qu’une autre peut-être tant sa spontanéité avec les adultes et sa grande empathie la faisaient remarquer. Les murs résonnent encore de son franc « Bonjour Madame, vous allez bien ? » lancé du bout du couloir. Aucune autre élève n’a jamais osé demander à sa directrice si elle allait bien.

Oui, je vais bien Sophie. Je sais que toi aussi tu vas bien près du Seigneur que tu aimais de façon naturelle et spontanée, dans ta vie que tu voulais vraie.

Que ton souvenir en nous éveille cette grâce de présence aux autres, au monde et à Dieu.