Accueil

                                     SONY DSCSans titre

Bienvenue sur le site rassemblant les témoignages, les articles en l’honneur de   Sophie Morinière.

Vous cherchez à mieux connaître Sophie? Vous trouverez dans les différents onglets, qui était Sophie, décédée lors d’un accident de car en Guyane pendant la semaine missionnaire qui précédait les Journées Mondiales de la jeunesse à Rio de Janeiro.

Pour vous abonner et recevoir en temps réel les nouvelles publications de ce blog il suffit de cliquer sur « suivre » en haut à droite de votre écran.

A l’occasion du 4ème anniversaire du rappel à Dieu de Sophie, une messe sera célébrée le lundi 17 juillet 2017 à 20h en L’église Saint Léon, à Paris XVè, présidée par Mgr Eric de Moulins-Beaufort.

Le père Daniel-Ange vient de publier un nouveau livre « Prophètes de la Beauté ». Une série de portraits de jeunes partis pour le Ciel. Parmi lesquels Sophie Morinière. 

 

8 décembre 2015 à Saint Nizier

Ce panneau est le « mur des amis de Dieu », il a été installé dans l’église Saint-Nizier à Lyon dans le cadre des journées de mission autour du 8 décembre 2015. L’explication ? Dieu a transformé leur vie, pourquoi pas la tienne?! On y reconnait, entre autres,  le roi Baudoin et Fabiola, Maurice  Schuman, entourés de Mère Teresa, Saint Jean-Paul II, Jean Vanier, etc…

Il est apparu évident à l’équipe d’organisation que Sophie avait sa place par sa vie simple et lumineuse. L’équipe a tout de suite été enthousiaste de l’avoir sur « son  » mur. Signe que l’Esprit-Saint agit…

 

En mai 2015  est sorti en librairie le livre « Et le ciel devient familier » co-écrit par François, Béatrice, Juliette, Paul et Matthieu Morinière.

asset

La croix sur la stèle en mémoire de Sophie en Guyane.

Stele + soleil

Le premier mémorial en souvenir de Sophie, à l’église Notre-Dame de L’Assomption à Paris XVIème, paroisse de sa grand-mère paternelle. Deo gratias!

image

DEPUIS L’OUVERTURE DE CE BLOG, NOUS AVONS EU PLUS 100 000 VISITEURS VENUS DE 108 PAYS DIFFERENTS!

SOPHIE QUI AIMAIT LES VOYAGES A CONQUIS LE MONDE PARCE QUE L’AMOUR DE DIEU EST UNIVERSEL

 

19 réflexions sur “Accueil

  1. Sauvage dit :

    François

    Mon meilleur ami à perdu son père la semaine passée et nous avons eu une très belle messe vendredi à Lille. Pour une raison inconnue, l’image du père que tu es, courbé sous la douleur d’avoir perdu sa fille chérie, est passée dans ma tête tout d’un coup. Quelle coïncidence de recevoir ton mot juste vendredi ! J’ai donc pensé à toi pendant la messe vendredi, et j’ai eu envie de te faire partager ce mot de Dietrich Bonhoeffer qui a été lu alors: « si tu aimes quelqu’un et que tu es séparé de lui, il n’y a rien qui puisse remplir le vide de son absence. N’essaye pas de le remplacer, tu dois simplement l’accepter sans relâche. Cela est dur, mais comporte une grande consolation, car aussi longtemps que ce vide reste, tu resteras uni à l’autre. Il n’est pas exact de dire que Dieu remplit ce vide. Il ne le remplit pas du tout, au contraire il garde ce vide vide et nous aide ainsi à garder l’union antérieure, fut-ce même dans la peine. […] il faut s’efforcer à ne pas creuser continuellement dans ses souvenirs, au risque de s’y perdre. On ne fixe pas continuellement un cadeau précieux, mais seulement à des moments précis; en dehors de ces moments-là il reste un trésor caché, une possession sûre, alors seulement le passé deviendra une source continue de joie et de force. »
    Amitiés
    Nicolas Sauvage

    • FRANCOIS MORINIERE dit :

      Cher Nicolas merci de tes pensées et de ton mot qui est magnfique de profondeur. Avec toute mon amitié. FM

  2. MORINIERE dit :

    Chers amis,

    Très joli clin d’oeil aujourd’hui, fête du Bienheureux Jean-Paul II, où l’Evangile du jour est celui de la Messe de Sophie: Saint Luc 12, 35-38.

    Jésus disait à ses disciples :  » Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.
    Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte.
    Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour.
    S’il revient vers minuit ou plus tard encore et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-ils !

  3. camille dit :

    « Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c’est doux, la nuit, de regarder le ciel. » (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

    Tant de pensees pour Sophie, toutes si douces. Une douceur necessaire pour pallier l’amertume du manque.

  4. Anne et Guénaël Regnier dit :

    A Béatrice, François et leurs enfants. Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve. Sophie veille sur vous, sur nous tous de là haut. Nous n’oublierons jamais votre merveilleux accueil au sein de votre famille lors de la préparation à notre mariage. Je suis sûre que Sophie vous accompagne encore tous les jours et qu’elle rayonnera encore dans sa nouvelle mission au Ciel. Avec toute notre amitié. Anne et Guénaël

    • Béatrice dit :

      Merci chers amis de votre message d’amitié. Que devenez vous?
      Nous prions toujours et souvent pour « nos petits fiancés »!

  5. Uzzan Serge dit :

    A François , à son épouse, à ses enfants, à tous ceux qui ont connu et aimé Sophie.

    Je n’ai pas eu la chance de connaître Sophie mais je connais bien François.
    Je viens tout juste d’apprendre qu’il s’agissait de Sophie.
    Je transmets mes pensées les plus chaleureuses et les plus amicales.
    Que le sourire, l’énergie et la bienveillance de Sophie nous éclairent pour toujours.
    Affectueusement
    Serge Uzzan

    • FRANCOIS MORINIERE dit :

      Serge, merci pour tes mots au nom de tous. Ils nous font chaud au coeur pour avancer malgré le chagrin et l’absence immense. Avec toute notre affection. François

  6. Ferré dit :

    François,
    C’est par la musique que nous nous connaissons…
    Quand je suis à Pleyel et que la musique me bouleverse, c’est comme une caresse que Marc dépose sur ma joue, ma main, mon cœur…
    L’émotion me submerge mais cela ressemble à du bonheur,
    Je te souhaite ce bonheur que seules les personnes qui ont connu et connaissent la douleur, ont appris à aimer…
    Anne

  7. guerin Céline dit :

    Prière de St Augustin
    La mort n’est rien

    La mort n’est rien,

    je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

    Je suis moi. Vous êtes vous.

    Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,

    parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.

    N’employez pas un ton différent,

    ne prenez pas un air solennel ou triste.

    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

    Priez, souriez,

    pensez à moi,

    priez pour moi.

    Que mon nom soit prononcé à la maison

    comme il l’a toujours été,

    sans emphase d’aucune sorte,

    sans une trace d’ombre.

    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.

    Le fil n’est pas coupé.

    Pourquoi serais-je hors de vos pensées,

    simplement parce que je suis hors de votre vue ?

    Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

  8. nicolas bergerault dit :

    Une phrase de l’homélie du père Binot tourne dans ma tête depuis 2 semaines : « Ne cherchez pas un sens à la mort de Sophie, elle n’en a pas. Ce sui a du sens, c’est sa vie ». Sophie, je ne te connaissais pas, mais j’avais le bonheur de connaître un peu ton père François. Mais ce que tu m’as apporté depuis 15 jours est immense. Une étoile brille dans notre ciel, un ange veille sur nos vie près de Dieu.

  9. BNN dit :

    Merci à toi Sophie,
    Merci à vous parents, frères et sœur, grands parents, oncles et tantes et cousins de nous avoir permis de vivre ces instants de grâce mercredi à St Léon.
    Et toi Sophie, tu nous y as entr’ouvert les portes du Ciel

    Merci aussi pour ce nouveau blog qui nous permettra d’entretenir longtemps, très longtemps, en communion avec Là-Haut, cette flamme d’espérance qui donne pleinement sens à notre vie.

    Bien affectueusement

    Bernard et Anne-Claire.

  10. Stephanie Huglo dit :

    Notre nièce du ciel, tous ces textes, témoignages et petits signes nous permettent de continuer avec une belle espérance.

Les commentaires sont fermés.